LA BORNE MILLIAIRE DE FRANCHESSE 








Implantée sur un vieux chemin communal ,reliant autrefois Franchesse à Couleuvre ,  non loin de la rivière la Bieudre  déjà connue des Celtes , et découverte par le docteur de La Coutûre alors maire de Franchesse , la borne milliaire de Margeat , témoigne d'un passé gallo-romain sur notre petite commune. Le vieux chemin communal qui l'héberge portait autrefois le nom de chemin des meuniers ,( présent sur le  cadastre napoléonien mais marqué d'aucun nom toutefois ) , hypothèse qui semblerait confirmée puisque Robert , notre  ami guide et accompagnateur qui connaît bien les lieux ,  nous a indiqué que non loin du chemin existait un moulin .

De forme parallépipédique , taillée dans la masse dans un bloc d'arkose de Bourbon ,  elle dégage  quelque chose de particulier , assez difficile à expliquer, comme une sorte de magnétisme, l'uranium étant souvent présent dans les gisements de grès arkosique , relativement bien présent sur la terre de Franchesse. 
D'une hauteur d'un peu plus d'un mètre et d'environ une quarantaine de centimètres de côté , d'un poids approximativement d'une demi-tonne d'après sa masse volumique , sa fonction première n'est pas d'indiquer une distance mais plutôt de marquer un chemin  et de signifier son entretien. 


 L'entretien des chemins de communication était autrefois à la charge des notables  proprétaires des villae et on sait que Vellat , non loin  était une importante villa , un grand domaine agricole.  Il y a fort à parier que c'est sur ordre du notable de Vellat que fût dressée cette borne . 

 Cette borne milliaire ne présenterait aucune inscription et si inscription il y avait , elle serait difficile à lire tant l'épaisse gangue de mousse qui la recouvre masque son aspect initial . A défaut d'inscription , on peut parler de borne anépigraphe .




Pour conclure , la borne milliaire de Franchesse n'a pas dévoilé tous ses secrets et pose pas mal d'interrogations :  pourquoi a t-elle été implantée à cet endroit précis du chemin , existe t-il d'autres bornes de ce type sur notre commune  ? On  sait que certaines bornes ont été détournées de leur usage premier et ont servi de socles de croix de rogations lors de la christianisation de notre pays ... Autant de questions qui méritent quelques recherches ... 



 






Alexandre Cornieux

remerciements :  
merci à Robert ,notre "guide" qui connaît si bien les lieux et à Isabelle , pour " sa logistique"  sans qui je n'aurai pas pu découvrir cette magnifique borne milliaire ..

Posts les plus consultés de ce blog

L'AUBERGE DU CHEVAL BLANC DE FRANCHESSE