Articles

Image
Misère et dénuement dans la campagne Franchessoise

La chute de la Monarchie et la Révolution Française n'ont en rien atténué la paupérisation grandissante dans les campagnes , loin s'en faut. Franchesse , dans les années 1790 a son lot de misère et d'injustice. Elle dépend du District Révolutionnaire de Cérilly , et Bourbon , le chef lieu de canton  se nomme désormais Burges-Les-Bains . C'est aussi l'époque des arrestations pour les réfractaires au régime , bien souvent sur dénonciation . Les églises renommées Temple de la Raison ( pour celles sauvées de la destruction ) servent d'entrepôt et de lieu de réunion , et les curés sont chassés de la commune.  Franchesse est administrée par des officiers municipaux , nommés par le District de Cérilly , des notables et des gros propriétaires . Pour l'année 1793 on trouve Saulnier, maire, et gros propriétaire comme Peubrier et Sadde , Nicolas Moitié , secrétaire- greffier ( un notaire ) , Béraud procureur de la com…