Jean Clément , un Lancier apprenti émailleur

                                  Bénitier en faïence de Nevers fin XVIIe siècle.




Les faïences de Nevers sont très prisées des collectionneurs  et les pièces anciennes se font rares sur le marché de l'art. Importée d'Italie par le Duc de Nevers , la technique d'émaillage d'objets de toutes sortes ( vaisselle , bibelots , objets liturgiques etc. ) va se développer à Nevers où l'on forme les apprentis émailleurs . La production va s'intensifier du début du XVI jusqu'à la fin du XVIIIe siècle . Les villes Bourbonnaises comme Bourbon l'Archambault , Saint-Pierre-le-Moûtier  ( qui était rattachée à la province du Bourbonnais sous l'Ancien Régime ) ont eu leurs émailleurs formés à l'école de Nevers , mais aussi des faïenciers de grandes villes comme Marseille , Montpellier formés eux aussi dans la ville ducale .

Jean Clément né à Franchesse , émailleur apprenti en 1683 , est sans doute retourné exercer son art sur sa terre Bourbonnaise , nous ne savons pas , je n'ai pour l'instant pas pu retrouver sa trace.  Vous trouverez ci-dessous un article très intéressant sur " ces  émailleurs Nivernais " intitulé : " documents nouveaux sur les verres filés et émaux de Nevers écrit par B. de Gaulejac paru en 1957 dans le Bulletin de la Société Nivernaise des Lettres , Sciences et Arts . 

Bonne lecture, 
Alexandre









Jean Clément , un Lancier apprenti émailleur

                                  Bénitier en faïence de Nevers fin XVIIe siècle. Les faïences de Nevers sont très prisées des collectionneu...