DES SABOTS DE FRANCHESSE AUX SPLENDEURS D'ARCACHON 
Destins croisés d'une famille franchessoise : la famille GAUME 


Ce nom de famille évoque , malgré le temps qui passe , certainement quelques souvenirs pour nos anciens , que ce soit du côté de Franchesse bien sûr , mais aussi de Bourbon-l'Archambault et de Lurcy-Lévis . Mais savent-ils qu'un des fils lui , laissera son empreinte du côté d'Arcachon ? Développons un peu ...

LES PARENTS

Laurent Gaume ( 11-08-1844 / 29-12-1907 Franchesse ) voit le jour dans le petit village de Le Brethon dans l'Allier. Fils de sabotier , il le deviendra à son tour et exercera durant presque toute sa vie , chez nous , à Franchesse. Marié à Louise Bourdin , épicière à Franchesse ( Le Veurdre 1848 / Franchesse 21-9-1913 ) , ils auront huit enfants , une belle et grande famille Bourbonnaise !

LES ENFANTS
1) Jean Joseph Gaume ( Le Veurdre 10-12-1873 / Lurcy-Lévis (?)-1945 ). Joseph Gaume était quincaillier et marchand de cycles à Lurcy-Lévis. Conseiller général du canton de Lurcy-Lévis ( 1919 -1937) , il est à l'origine de l’électrification de la ville dans les années vingt. Membre de la SFIO et farouche partisan du PCF de la première heure , il était également maire de Lurcy-Lévis. Une rue porte son nom à Lurcy ( ancienne allée de la Gare ). pour l'anecdote :  
Extrait tiré des Etudes Rurales

2) Élisa Gaume née le 25 mai 1875 à Franchesse - 1941 Lurcy-Lévis
3) Anne dite Annette Gaume née le 2 novembre 1876 à Franchesse-8/8/1946
4) Anna née le 9 mars 1879 à Franchesse - 1960 Lurcy-Lévis


Anna , sur le pas de porte de la maison était modiste .

5) France dit Frantz Gaume née le 4 avril 1881 à Franchesse- 1958 Chaville .France était instituteur.

6) Alexis Gaume né le 7 juillet 1883 à Franchesse - 7 mars 1963 Franchesse . Alexis Gaume , comme son frère Joseph était quincaillier mais à Bourbon-l'Archambault ( il vendait des postes de TSF ) et membre du PCF. Dans les années 30 , son magasin servait de lieu de réunion aux membres du parti :

Alexis Gaume a été conseiller général du canton de Bourbon-l'Archambault de 1919 à 1940 ( déchu de son mandat ) et de 1945 à 1961.

Alexis Gaume

7) Louis Gaume " le bâtisseur" Franchesse le 21 juillet 1888- Arcachon le 26 mai 1962


C'est vers les dix huit ans que Louis , pénultième enfant de la fratrie quitte son Franchesse natal  et entre dans la filière des Compagnons du Devoir. Après avoir transité en Suisse , à Tours et à Paris , il obtient à seulement vingt et un ans le titre de maître couvreur-zingueur. Quel chef d'oeuvre a-t-il accompli ?  Nul ne sait , mais on avance le toit des Galeries Lafayette à Paris , sans certitude toutefois. En 1912 , il rejoint Arcachon pour y retrouver un Compagnon du Devoir connu à Tours , un certain Cabozon. La même année , il épouse Marthe  Moyses , belle-sœur de Cabozon. Le 26 avril 1914 naît leur premier enfant , Louise et quelques mois plus tard la guerre éclate. Mobilisé , blessé ,  Louis sera fait prisonnier aux toutes premières heures de la Grande Guerre et endurera quatre années de captivité à Dillingen , en Allemagne.

Ci-dessous la fiche de registre matricule de Louis Gaume .





Photographie du camp de Dillingen ( Allemagne )
Rapatrié le 17 décembre 1918 , Louis Gaume retrouve Arcachon . Mais c'est en 1920 , année de naissance de son fils Jacques , que Louis crée son entreprise de construction ( avec l'aide d'un cousin ingénieur des Arts et Métiers ). Dès lors , l'entreprise Gaume , indissociable de la ville d'Arcachon , va connaitre un essor fulgurant employant jusqu'à 250 salariés . Louis Gaume est à l'origine de la construction , de villas , de lotissements , de quartiers entiers ( Pyla-Plage ,dont un boulevard porte son nom) , d'immeubles privés ou publics ( Banque de France ) , et d’hôtels-restaurants( hôtels La Corniche et Haïtza , propriétés familiales ).

Ancienne Banque de France , actuelle sous-préfecture d'Arcachon

Hotel-restaurant La Corniche 
Hotel Haïtza 
Louis Gaume n'avait pas pour autant oublié ses modestes racines Bourbonnaises . Pour l'anecdote , dans les années vingt , ayant éclaté un pneu de sa voiture , il passa commande à son frère Joseph , le quincaillier de Lurcy . Il commande également pour ses constructions , du bois de chêne de la forêt de Tronçais , dont il connait les indéniables qualités. Louis Gaume laisse la marque encore bien présente à Arcachon d'un bâtisseur de génie et d'un hommes d'affaires avisé.
Nota : pour en savoir plus , je vous invite à lire le magnifique article de Louis-Robert Durand paru dans les Cahiers du Bourbonnais (ÉTÉ 2012) .

8) Laurence Gaume
Je ne puis clore cet article sans parler de la huitième et dernière enfant de la fratrie Gaume : 
 Laurence , née à Franchesse le 30 septembre 1890 ( 17 années de différence avec son frère aîné ). Elle s'était mariée le 29 juillet 1913 à Franchesse avec Francis Bertrand. Elle décède le 7 mars 1963 à Cérilly.

C'est la vie d'une belle et grande famille Bourbonnaise , une famille de Lanciers , une famille de chez nous ! 
" Les Morts ne sont vraiment morts que lorsque les vivants les ont oubliés" ( Proverbe malgache )

Alexandre Cornieux

Sources : Les Cahiers du Bourbonnais ( artice de LR Durand) , AD 03 Franchesse . 
Merci  à " Dédé , notre érudit local", ami et voisin , ( Cahiers du Bourbonnais ).


Posts les plus consultés de ce blog

L'AUBERGE DU CHEVAL BLANC DE FRANCHESSE