Articles

Affichage des articles du juin, 2018
Image
QUAND LA FAMILLE LOGET JOUE LES TRUBLIONS!

Là c'en est trop ! Gilbert Thevenet , curé et maire de la commune ( le premier ) reçoit Jean Larue , couvreur , habitant du bourg de Franchesse . Nous somme le 8 mars 1791. Jean Larue raconte au maire ses démêlés avec la famille Loget ; en effet , ce dernier et sa famille subissent moqueries , invectives quasiment journalières de la part de Jean-Baptiste Loget , chirurgien de son état et surtout de sa femme , Jeanne Loget. Jusqu'à présent , l’honnête couvreur n'avait point voulu se plaindre et d'éviter ainsi poursuites et suites fâcheuses . Mais là ce qui s'est passé dépasse les bornes et les injures et autres outrages proférés en public ne peuvent être passés sous silence.
Le pauvre Larue raconte :
"  Je revenais de Bourbon , de chez M. le juge de paix qui venait de me condamner , et comme je descendais de cheval , Jean-Baptiste Loget m'apostropha , ainsi que ma  femme et ma belle-mère , et nous tint des propos p…
Image
UN DÉTAIL
Passer devant , une fois , mille fois et puis le regard s'attarde tout à fait fortuitement sur un détail , ce détail là , bien devant nous , tellement évident , qu'on se demande pourquoi ne pas l'avoir vu plus tôt.C'est bien ça , regarder et ne pas voir , prendre un moment , et savoir apprécier ce qui s'offre à nos yeux , comme ces magnifiques garde-corps forgés , aux initiales enchâssées de l'ancien aubergiste de l'Hotel de France. Narcissique l'aubergiste , ou tout simplement signe évident de prospérité ? A vous de voir. Regardez bien , je n'en dis pas plus , vous les trouverez , j'en suis sûr !










Assis sur le banc , Gilbert Barathon , dit Dodat et Annette , son épouse devant leur établissement (Photographie prise lors des noces de Pierre Page )