LES ELECTIONS MUNICIPALES DE FRANCHESSE DU VINGT-DEUX  FÉVRIER 1914 ( Partie 1)

En ce début d'année 1914 , les sessions du conseil municipal de Franchesse son tendues et se déroulent dans une ambiance délétère.
 Monsieur le député maire , Pierre Brizon  ( élu maire en 1912 et député dès 1910 ) et son équipe municipale subissent de virulentes attaques de la part des conseillers d'opposition , tellement virulentes d'ailleurs qu'il sera impossible de voter le budget. Ces conflits incessants ne sont pas étrangers aux absences nombreuses et ô combien justifiées de Pierre Brizon  qui , député de la République , défend avec acharnement  *la cause des petits métayers à la Chambre. Quand le chat n'est pas là.... 
Inévitablement , le conseil municipal , par décret présidentiel ( Raymond Poincaré est Président de la République ) en date du 4 février 1914 sera dissout , ladite dissolution ratifiée au Journal Officiel  du 6 février 1914.  De nouvelles élections municipales auront lieu le 22 février 1914.














* Opuscule de Pierre Brizon , discours de Pierre Brizon à la Chambre des députés , édition originale 1911




A suivre...

Alexandre Cornieux









Posts les plus consultés de ce blog

L'AUBERGE DU CHEVAL BLANC DE FRANCHESSE