TRANCHE DE VIE FRANCHESSOISE EN 1929 (  EPISODE  1 )


C 'est au travers de correspondances échangées par deux Franchessois , deux Lanciers , rédigées par Philippe RAY ( 11/03/1907 Agonges - 21/7/1965 Neure , Allier ) , 22 ans , à son ami ( et cousin ? ) Gabriel COGNET ( 01/03/1910  Franchesse  - 2/08/1980 Franchesse ) , 18 ans , deux familles bien connues chez nous , que l'on retrouve , pour un temps , le FRANCHESSE de la fin des années 20 .
Ces documents précieux pour les familles , c'est une évidence , le sont aussi pour quiconque aime un tant soit peu sa commune . Je suis de ceux là , en toute humilité et pense  de source que ces "petits  trésors " doivent être partagés et me confortent  chaque jour un peu plus  , à l'idée que sans nos aînés , nous ne sommes rien .
Je suis sûr , je n'en doute pas un instant que vous prendrez autant de plaisir à lire ces lignes  que j'ai eu , moi , à les écrire .

Un grand merci à Isabelle  et à M. RAY bien naturellement , pour son aimable autorisation ,
à suivre ,

Alexandre.


Nous sommes le 2 juin 1929 ( dimanche ), jour de  Saint-Baso (1)(2) , croustillant !

" Le Canard Franchessois  , journal paraissant par intermittence "

" Depuis quelques jours , il ne cesse de tomber de l'eau à Franchesse et comme ça recommence encore aujourd'hui , j'en profite pour t'envoyer quelques nouvelles du pays.
Maintenant que les élections sont passées , à part quelques énergumènes comme B... et Cie , tout est relativement calme à Franchesse à présent que nous avons un nouveau maire à Franchesse ( F. Joachim ) .(3) Tout va gazer pour le mieux du moins je l’espère , mais j'ai bien peur qu'il ne puisse pas contenter tout le monde et que bientôt chacun criera après lui comme G. Giraud. "

" 2 juin_ Loue de Franchesse " St-Bazaud"_ Dès 8h du matin , de nombreux patrons et domestiques et gens n'ayant rien à faire envahirent la rue principale , du bureau de tabac chez GIRAUDET et bientôt ce fût un brouhaha indescriptible , tout le monde parlant à la fois , les domestiques pour être payés très cher et les patrons pour payer bon marché . Enfin les cours furent à peu près les suivants : forts domestiques de 2800 à 3400 jusqu'à la Saint-Martin , les jeunes gens de 18 à 19 ans , de 4500 à 5000 pour l'année , les bonnes 3000 à 4000 pour l'année . 

Ensuite tout ce monde se réunit , qui chez BARATHON  (5) qui chez LABRU  afin de danser à qui mieux mieux  Charleston , Foxtrot , one step , valses , etc ... jusqu'à une heure très avancée de la nuit ou plutôt du jour je dis : tout ce monde se mit à danser , mais ils firent autre chose aussi que la décence m'interdit de parler , tout au plus puis je dire que chaque fois que je suis sorti dehors pour uriner , je voyais des ombres très rapprochées l'une de l'autre ou d'autres qui s'enfuyaient dans la nuit avec des petits cris d'effroi . 
Ils y en avait  aussi qui ne se gênaient pas et particulièrement deux couples qui se trouvaient dans la petite salle de danse de chez LABRU. L'un avait passé la main dessous la robe de sa compagne et s’évertuait à chercher l'entrée de certaine petite chose ... qui ... L'autre avait dégrafé le corsage de son amie et deux nichons ( très appétissants je te l'assure ) pointaient leurs petits points roses et tous les quatre s'embrassaient sur la bouche aves des bruits ... ... Enfin , c'était très instructif , tout en amusant ceux qui ne savaient pas encore , pouvaient prendre une leçon gratuite . C'est ce que je fis et à présent je vais tâcher d'en profiter ."  




(1) La Saint Baso ou Bazaud du nom d'un certain Basole et donné à la foire à la Loue de Franchesse avait lieu le 1er dimanche de juin et était aussi l'occasion de faire la fête et de danser.

Ce Saint Basole , dont on ne sait que  peu de choses serait , d'après cet éphéméride  retrouvé dans le journal " La Lanterne " daté de juin 1903 , le Saint Patron des " feignants" et des " fêtards" , donc bien choisi  finalement !



(2) A ce sujet , cf mon article " La loue de la Saint-Jean"

(3) Francis ( Francisque pour l'état civil ) JOACHIM est né le 19/1/1894 à Margeat , commune de  Franchesse  où il fût cultivateur. Maire de  Franchesse de 1929 à 1931 , il succède à Gaspard GIRAUD . il décède le 14/6/1970 à Bressolles ( Allier ).

(4) Gaspard GIRAUD  est né le 29/5/1872 à Lavaud Blanche où il exerçait comme fermier. Il succède à Brizon à la mairie de Franchesse et sera maire de 1919 à 1929, remplacé par F. JOACHIM.

(5) Louis BARATHON , dit " Dodat" tenait l' Hôtel de France , actuelle maison Moulin.

Posts les plus consultés de ce blog