MES DEVOIRS MON GÉNÉRAL ! 2ème PARTIE


 Emile Armand Dominique SORBETS est né le 20 avril 1854 à SAINT VENANT dans le PAS-DE-CALAIS. Ce grand soldat , Saint Cyrien ( promotion Archiduc Albert ) , général de division ( *** ) , s'était illustré pendant la Grande Guerre. Outre ses faits d'arme et son sens du commandement , il avait su garder une immense modestie , alors qu'en son temps il côtoya les plus grands. Son dossier militaire est éloquent , et l'on retrouve de grandes signatures comme Gallieni ou Joffre.







Le Général SORBETS ( à gauche ), décoré  de la Croix de Commandeur de la Légion d'Honneur en 1915 par Joffre , Généralissime des Armées , futur maréchal de France et académicien .

Emile SORBETS nouait des liens  profonds avec le Bourbonnais ; il résidait à Moulins depuis l'Armistice. Il avait épousé d'ailleurs le 23 août 1917 ,  une bourbonnaise , Jane marie Louise TAILHAND née à MOULINS , fille de Marie Louise Gabrielle et de Jean-Baptiste TAILHAND , un avocat de Moulins et de la Cour d'Appel de RIOM. C'est d'ailleurs de par les racines bourbonnaise de son épouse que le général détenait des propriétés à FRANCHESSE. Sa belle mère , née à SOUVIGNY le 7 novembre 1843 , avait pour nom de jeune fille TORTEL. Le lien de parenté semble évident avec Jean-Baptiste TORTEL , maire de FRANCHESSE de 1809 à 1813 et grand propriétaire.

Le général s'éteint , dans l'indifférence presque totale , le 3 avril 1941 à MOULINS , au 14 Allée des Gâteaux. Il avait 87 ans. Seul un maigre article du Progrès de l'Allier lui rend hommage :






Il me plaît de penser que ce grand soldat , en son temps se rendait de temps en temps à FRANCHESSE.


Alexandre Cornieux

Posts les plus consultés de ce blog