Articles

Affichage des articles du février, 2016
Image
LE DRAME DE VILLECOMTAL


Statistiquement , le transport de masse par le chemin de fer reste un moyen sûr même si les récents événements dramatiques de Brétigny du 12 juillet 2013 nous incitent à penser , que quoique rarissimes , les accidents ferroviaires n'en demeurent pas moins meurtriers.

 La catastrophe ferroviaire de Villecomtal, comme on l'appela à l'époque et qui se produisit à Laguian , petit village du Gers le 1er août 1922, restera comme une des pires qu'ait connu notre pays .

Été 1922 . Le diocèse de Moulins , décide d'organiser  un pèlerinage à Lourdes. L'opération sera un succès puisque près de 2000 pèlerins sont attendus.

Le 31 juilllet 1922 , 3 convois bondés chacun de plus de 600 passagers s'élancent des gares de Moulins et de Montluçon dans l'Allier. Le premier convoi arrivera à bon port. 
Mais le 1er août 1922 , à hauteur de la commune de Laguian , entre Miélan et Villecomtal,le train parti de Moulins en surcharge* , tracté par une locomoti…
Image
Jean-Baptiste HEURTAUT (  1774/1845 ) Maire de Franchesse ( 1827-1840 )



L'ancien maire de Franchesse fut le témoin d'une époque révolue mais gravée à jamais dans les livres d'histoire de France , celle des grandes conquêtes napoléoniennes.  Jean-Baptiste HEURTAUT est né le 17 mars 1774 à Mitry , arrondissement de Meaux , département de la Seine et Marne.Il est le fils de Jean-Pierre André HEURTAUT et de Marie Anne CHAPOTET , cultivateurs de profession. Âgé d'à peine 20 ans , il entre au 2eme régiment de dragons pour n'en sortir que pour prendre une retraite bien méritée.Le capitaine HEURTAUT aura fait toutes les campagnes : celles des ans 2,3,4,5,6,7,8 et 9, celle des ans 11,12,13 dans l'armée des côtes de l'océan les ans 14 puis 1806,1807,1808* . 
A la Grande Armée , il fera les campagnes d'Autriche , de Prusse , et de Pologne , la guerre d'Espagne de fin 1808 jusqu'au 24 mars 1813. Il fera la campagne de Leipzig fin 1813 et finira par la campagne d…
Image
SITUATION GÉOGRAPHIQUE ÉCONOMIQUE ET ADMINISTRATIVE de FRANCHESSE EN 1776 sous le règne de Louis XVI






Le premier recensement de la commune établi en 1793 fait état de 1070 habitants , soit 133 habitants de plus sur une période de 17 années. Gilbert Thévenet était le curé de Franchesse et avait remplacé depuis peu l'infatigable Antoine Genyn , promu archiprêtre de Bourbon. Le bénéfice ecclésiastique alloué au Prieur de Souvigny à hauteur de 400 livres* rien que pour Franchesse me laisse perplexe au vu de quelques  prix pratiqués à cette époque :

- salaire d'un journalier : 1.3 livre
- 1 vache et son veau 40 livres
- 1 lit et son chevet 10 livres
- 1 vaisselier et son buffet 15 livres
- 1 brebis et son agneau 5 livres

* 1 livre = 4.45 gr d'argent , 1 livre tournois = 0.29 gr d'or

L'élevage des moutons et des cochons prédomine sur de très petites exploitations . La terre est pauvre et dure à travailler et explique la culture aux deux tiers du seigle , peu exigent et qui convie…