Articles

Affichage des articles du décembre, 2015
Image
BUFFIN, CHEF D'ESCADRON , OFFICIER DE LA LÉGION D'HONNEUR : UN LANCIER AU PARCOURS ATYPIQUE




Jules Joseph Armand BUFFIN voit le jour le 19 mai 1846 dans le petit hameau de Rouère , à quelques centaines de mètres du bourg de Franchesse . Son père , Jean Baptiste , et sa mère Geneviève ( née Patissier ) , propriétaires cultivateurs vivent de leur petite  exploitation, aidés de l'aîné Joseph et du cadet de la famille , Eugène . Mais Jules  lui , choisit une autre voie , celle de l'uniforme.

Engagé volontaire à 18 ans , le 11 septembre 1864 à Versailles au 9e régiment d'artillerie pour un durée de 7 ans , il commence sa carrière militaire comme 2eme canonnier servant .
Affecté au 1er RA du 1er juillet 1867 au 20 juin 1870 ,  il est nommé sous officier avec le grade de maréchal des logis chef ( sergent -chef ) .

Six mois plus tard , le 29 décembre 1870 , alors muté au 12e Ra , il reçoit les galons d'adjudant . C'est à cette époque  qu'il combattra contre la Pruss…
Image
LE BAPTÊME DES CLOCHES DE L'ÉGLISE DE FRANCHESSE

Traditionnellement , dans l'église catholique les cloches des églises étaient baptisées et ce fait important était retranscrit dans les registres paroissiaux. Considérées comme " les filles de l'Église " ,certaines même avaient pour parrain des rois de France comme le fameux bourdon de Notre Dame de Paris ,l'énorme cloche de 13 tonnes que j'ai eu l'occasion de voir de près et de faire sonner ( un peu ..) .
Plus modestement , les cloches des petites paroisses comme Franchesse , avaient pour parrains et marraines les nobles seigneurs ou les desservants de l'église.

J'ai retrouvé dans les registres paroissiaux de Franchesse le baptême de la grosse et de la moyenne cloche . En voici la trace :

Bénédiction de la moyenne cloche Saints Abdon et Sennen
" Aujourd'hui sixième d'août 1736 à été bénite par moi soussigné , avec la permission de Monseigneur l'archevêque de Bourges en date du 21 ma…