LOUIS ERNEST LA COÛTURE MAIRE DE FRANCHESSE ( SUITE )

Élu maire de Franchesse en 1878 ,Louis Ernest La Coûture  succède à M Laporte. 
Il laisse de nos jours quelques traces de sa présence comme maire de Franchesse avec, notamment l'inscription : L.E La Coûture Maire de Franchesse gravé sur le fût de la Croix de la Mission datant de1884, et sur le vitrail de l'abside de l'église de Franchesse ( 1869 ) avec, inscrit au bas de celui-ci : don de M et Mme L.E La Coûture.
Maire depuis 1878 disais-je , il le restera jusqu'en 1892 battu par Léon Roquet ,l'ancien député. On raconte que l'élection du nouveau maire de Franchesse fût assez animée , certaines personnes dans l'assistance n'hésitant pas à lancer quelques invectives , d'autres s'essayèrent même  à quelque calembour patronymique assez douteux du style : " Ah La Coûture craque ! " ou encore " ça y est ! La Coûture lâche !" 

En 1875, le docteur La Coûture est élevé au grade de chef de bataillon ( commandant ) au 104e RT, puis  en 1892 prend la tête du 298e RI et en 1894 celle du 104e RTI .

Le  3 septembre 1891 naît à Vellat son deuxième fils Pierre Jean Edouard. 

L'année 1899  sera une année marquante pour le docteur La Coûture puisque le 10 juillet de cette année il sera nommé chevalier de la Légion d'Honneur , et le 20 septembre naît à Vellat également son petit fils,Henri ( Marie Louis Ernest André ), le dernier de la lignée des La Coûture.
Il  décède en 1918 et sera inhumé avec les siens au cimetière de Bourbon l'Archambault.

Il y a peu, j'ai voulu prendre une photographie de la stèle de la famille La Coûture et là quelle ne fût pas ma surprise : la tombe a tout bonnement été rasée !Encore un peu plus de la mémoire qui s'efface et cela m'attriste...
A suivre... 

Alexandre Cornieux

Posts les plus consultés de ce blog