LE CHÂTEAU DES QUATRE VENTS
Le château des quatre vents
                                                            l'actuelle demeure des Quatre Vents
cette demeure de caractère est construite sur les fondations d'un ancien château féodal détruit en 1610. On en trouve la raison dans ledit " Recueil de plusieurs nostables arrests donnés en la Cour du Parlement de Paris" publié en1678. 
"Par un arrest de la Cour du vendredi1er juin 1601,plaidants Amariton et de sainte Marthe,la Cour jugea qu'un vassal ne pouvait faire fossés,ny pont-levis en sienne maison, tenue en censive (1) ,mais bien des guerites,barbacanes,(2)et machecoulis pour défendre des coups de main".S'appuyant sur cet arrêté, le sieur
Armoriale du seigneur de Mareschal:"d'or à3 tourteaux d'azur chargés d'une étoile d'argent"
MARESCHAL obtient gain de cause face au désaccord qui l'oppose à Jacques MARCHAND par "un arrest de la Grand'Chambre duParlement: Sur rapport de Monsieur GILLOC en date du 4 décembre 1610,en la Commune de Bourbonnois (Franchesse),entre Jacques MARCHAND écuyer sieur de la Mousse (il aurait existé un château de la Mousse à FRANCHESSE mais sa localisation demeure un mystère...)et Jean MARESCHAL,écuyer Sieur de la FRANCHESSE et de BOUQUETERAUD, par lequel arrest,la Cour condamne le dit MARCHAND d'ôter le pont-levis, de combler les fosses et d'abattre les forteresses par lui faites en sa maison,appelée les quatre-vingt (écrit quatre-vingt dans le texte !), tenue en censive
 de la Seigneurie et Justice, desdits Franchesse et Bouqueteraut.Ainsi disparaît le château des quatre-vents...

(1)censive:tire son origine du vieux français cens, payer le cens mensuel,payer en quelque sorte le loyer,le bail.MARCHAND était donc locataire du château; le droit féodal distingue une propriété tenue en censive(locataire) et tenue en fief(propriétaire du bien )le Seigneur MARESCHAL était propriétaire du château.
(2) les barbacanes sont d'étroites fentes faites à la base des murs d'enceinte pour faciliter l'écoulement de l'eau et limiter ainsi la poussée de celle-ci et de la terre mais aussi en l'occurrence un édifice situé au dessus de l'embrasure d'une porte ou de l'entrée principale d'un château pour en défendre l'accès.
on peut supposer la puissance du seigneur MARESCHALpar la longue liste de ses titres


On peut légitimement penser que MARESCHAL a fait détruire le château démontrant ainsi sa puissance face à MARCHAND,seigneur de rang inférieur.En réalité, la route  d'Ygrande qui contourne aujourd'hui la propriété,passait autrefois directement  dans la cour du château.Le pont-levis bâti par MARCHAND n'était prétexte qu' à faire payer un droit de passage (encore une autre taxe!). la route qui mène à Ygrande était très fréquentée par les paysans qui s'y rendaient pour vendre leurs bêtes à la foire, autrefois très importante.Mais avant de se rendre à Ygrande,ils se rendaient au lieu dit Perçon ,à environ trois kilomètres de Franchesse,pour y trier les bêtes. Perçon tire son origine de parson; le parson était autrefois le nom de l'enclos de bois qui servait à parquer les animaux;c'était aussi encore une autre taxe ,le droit de parson, dont les paysans devaient s'acquitter avant de se rendre à Ygrande...Finalement, il n'est pas interdit de penser que le seigneur MARESCHAL, en détruisant le château,a réparé une injustice...




Posts les plus consultés de ce blog